le point sur nos différents projets de fin d’année


Plus tôt cette année, Next INpact a pris de nombreuses décisions et lancé plusieurs projets. En fin de parcours, l’occasion s’est faite de faire avancer les choses, notamment en ce qui concerne les semaines et les mois à venir.

Cette année 2018 est plus que symbolique pour Next INpact. La société qui publie le site a célébré son 15e anniversaire, notre abonnement Premium approche de son 10e anniversaire. Surtout, nous avons entrepris des changements profonds dans notre modèle commercial, notre organisation et nos sites au cours de la période récente.

La mauvaise nouvelle est que nous avons pris du retard. La bonne chose est que tout est devant: nous arrivons à la fin des premiers gros travaux. Il était donc temps de faire le point et de discuter de la suite des événements.

INpact Hardware est de retour …

Commençons par notre premier grand pari de l’été: la relance d’INpact Hardware. Ceux qui nous suivent depuis nos débuts en 2001 le savent, c'est le nom original du site. À l’époque, nous travaillions principalement avec du matériel (ou du matériel), une passion commune de notre fondateur et directeur, Christophe Neau, et des éditeurs de l’époque.

Rapidement, nous avons compris sans aucun doute que la technologie numérique l'emporterait sur les ordinateurs pour envahir la société dans son ensemble. Tel était le sens de notre première embauche, il y a 15 ans, dans le domaine des logiciels avec Vincent et du droit avec Marc. Le site est ensuite devenu PC INpact pour aboutir à Next INpact dès que nous avons étendu ce champ d’action.

Bien que notre capacité à traiter de nombreux sujets tout en allant au fond des choses soit l'un de nos points forts, nous avons néanmoins constaté que cela n'avait pas été sans conséquences négatives. Les thèmes étaient moins visibles, le matériel un peu mis de côté, outre une cohabitation de sujets pas toujours essentiels aux yeux des lecteurs.

Par exemple, ceux qui nous suivent pour notre traitement juridique ne sont pas nécessairement intéressés par les derniers développements de SSD M.2 et d'autres serveurs ou de Raspberry Pi, et inversement. Cependant, nous devions penser à la prochaine version du site pour faire plaisir à un plus grand nombre de lecteurs.

Nous avons donc choisi de revenir à cette séparation entre le matériel informatique et nos autres sujets, tout en assurant une coexistence profonde entre ces deux mondes. Plus que des "verticales", ces sites partageront la même infrastructure, les mêmes solutions techniques, mais chacun avec sa propre personnalité et ses spécificités.

… bientôt la bêta publique

Les travaux ont débuté un peu avant l'été avec la définition de nos objectifs à long terme, mais surtout la production rapide d'une première version du site, à partir de zéro. Parce que nous voulions en profiter pour créer un média adapté à tous les écrans. Cela nous semble maintenant pertinent, notamment grâce à Progressive Web Apps (PWA).

Ils permettent un fonctionnement natif à la fois sur mobile et sur ordinateur, avec possibilité d'installation, sans dépendre des magasins d'applications ou de l'environnement fermé. Nous pouvons donc nous concentrer sur une valeur importante pour nous: offrir un service accessible via un Web ouvert.

Ils seront également en mesure de tirer parti des fonctionnalités telles que les notifications et les éléments favoris, associées à un mode hors connexion. Tous seront éventuellement proposés sur nos deux sites. Stratégiquement, vous le comprendrez, INpact Hardware est un moyen pour nous de tester cette solution pour le prochain INpact v7, prévu pour l’année prochaine.

Actuellement, le site fonctionne. Il possède sa propre interface administrative, également revue de haut en bas. Une beta privée sera organisée au sein de l'équipe, de nos partenaires et de certains lecteurs dans les prochains jours. La prochaine étape sera une ouverture progressive et totale en décembre.

Matériel INpactMatériel INpact
Captures non contractuelles, des surprises restent cachées

Un déménagement et un renforcement des laboratoires

Dans l'équipe aussi des changements ont eu lieu. Les bureaux de Nancy ont fermé leurs portes cet été, Guénaël est revenu dans sa Bretagne natale, David a pour sa part migré autour de Troyes pour se rapprocher de la capitale. Ces changements, bien qu'inattendus, ont finalement abouti à plusieurs améliorations.

Parce que les laboratoires de test et tout le matériel ont dû être déplacés et réorganisés. Nous en avons profité pour moderniser un peu notre équipement afin d'adapter notre façon de travailler à la ligne éditoriale qui sera le nouveau matériel INpact. Nous l’avions détaillée à l’occasion de l’annonce de notre premier grand projet: Headless Master Race.

Après avoir déménagé en août puis stocké en septembre, nous sommes opérationnels depuis octobre. C’est pourquoi un nombre croissant d’articles ont été publiés sur des sujets aussi divers que les réseaux multi-gig, les dernières normes en matière de stockage ou les guides pour la construction d’un serveur 1U «fait maison».

Ce travail devait être fait en parallèle avec notre couverture classique de l'actualité, car les fabricants n'allaient évidemment pas mettre leurs activités en pause pour nos beaux yeux. Avec le lancement de la version bêta, ce mouvement va se renforcer. David, Guillaume et Sébastien sont les trois principaux rédacteurs d'INpact Hardware.

Une aventure dont l'avenir dépend de vous

Surtout, nous allons continuer à investir pour vous proposer un contenu qui vous intéresse, qui permet d'aller au fond des choses, avec du contenu que vous ne trouverez pas ailleurs. Il ne s'agira pas de récompenses, d'essais mettant en évidence l'essentiel, de sélections sponsorisées ou de visites d'usine avec un guide de l'équipe marketing.

Notre choix reste le fond, le hack, les découvertes et autres geekeries. Une aventure qui ne peut se faire sans toi. Comme avec Next INpact, nous ne voulons pas dépendre des constructeurs, de la publicité ou de la collecte de données. Notre ressource principale sera vos abonnements. C'est avec votre soutien que nous pouvons développer un tel projet. Sans vous, il se retrouvera dans le cimetière déjà rempli de sites matériels.

Quelques changements à court terme

L’arrivée de la version bêta publique d’INpact Hardware ne sera qu’un premier pas, avec ses inévitables défauts temporaires. La connexion unifiée avec Next INpact ne sera pas possible, du moins dans un premier temps. En effet, nous n'utilisons plus de cookies mais des jetons Web JSON (JWT), qui seront également utilisés sur Next INpact v7.

Ce n’est qu’alors qu’une connexion unifiée sera proposée. Notre responsable de compte migrera progressivement de nextinpact.com vers inpactien.com pour devenir plus générique, car valable pour les deux sites. D'autres modifications, en particulier dans la navigation, l'interaction avec #LeBrief, les fonctionnalités proposées ne se produiront que si vous travaillez sur Next INpact v7.

Le contenu lié au matériel de ces dernières années sera logiquement transféré vers INpact Hardware. Les anciens liens seront redirigés vers le nouveau site. Dès que cela deviendra public, tout le contenu du matériel y sera publié. Dans le même temps, des modifications de nos flux RSS et de nos réseaux sociaux sont attendues. Nous en parlerons en temps voulu.

Les magazines)

Un autre gros morceau de l'été: la création du magazine de nos 15 ans. Nous le savions dès les premières pierres: ce projet est un peu fou, source de douleur supposée pour l'écriture. Ce n'était pas suffisant de le dire. Passer du Web au papier, et inversement, revient à apprendre un autre métier avec de multiples contraintes. Il faut donc du temps et savoir s’entourer.

Cela est d'autant plus vrai que votre soutien a été franc et massif. Impossible pour nous de prendre le risque de vous décevoir, tant sur le contenu que sur le rendu de ce magazine. Une fois que les premières récompenses ont été distribuées, telles que des abonnements ou la création de portraits par Flock, nous avons organisé la grande réunion avec les lecteurs qui étaient nos plus grands supporters. Il se tiendra le samedi 1er décembre à Paris.

En parallèle, nous avons commencé à écrire. Suite à nos premiers échanges et à vos retours au début de l’été, nous avons pris plusieurs décisions: parler plus que prévu de l’équipement informatique et de l’évolution des technologies, multiplier les portraits, présenter des éléments relatifs à nos sujets favoris comme l’hygiène numérique.

Bientôt, nous nous sommes rendus compte qu'un tel projet pourrait occuper plusieurs magazines tant les sujets abordés sont nombreux. L'idée était alors de regarder au-delà de ce problème particulier et d'imaginer pourquoi ne pas procéder à un examen périodique du matériel informatique et numérique.

Un tel projet à long terme nécessite des compétences particulières. En réponse, nous avons une petite équipe avec laquelle nous pourrions travailler à long terme. Sa mission est de clore ce premier numéro exceptionnel. Une première publication qui servira dans tous les cas de base à toute réplique, si au moins la réception est positive. Encore une fois, tout dépendra de vous et de la manière dont vous appréciez notre travail.

Magazine 15 ans

Tu travailles toujours?

La pièce la plus "fastidieuse", beaucoup plus que nous le pensions, est sur le point d'être bouclée. Guénaël, on ne peut que le féliciter, a passé son été (parallèlement à son déménagement) à échanger et à rencontrer ceux qui ont créé le Web français ces dernières années.

Une dizaine d'interviews longues ont déjà été transcrites, ce qui nous permet de tirer l'essentiel pour le magazine. S'il reste encore du travail pour terminer cette série, le bout de la route est là. Dans les prochains jours, les premiers extraits seront dévoilés, avant une publication complète dans le magazine. Certains articles sont déjà terminés.

En plus de son travail quotidien sur le site, l’équipe affine son analyse de notre histoire, des combats pour la copie privée ou de la manière dont nos ordinateurs et technologies ont évolué depuis les années 2000.

Principaux choix, fournisseurs sélectionnés, rédaction en cours… Avec de tels ingrédients, nous vous informerons plus régulièrement de l'avancement du projet dans ses dernières lignes droites: résumé, graphique et même l'un d'eux sera divulgué progressivement. La date de livraison sera révélée dès que le magazine sera en production, une fois assuré le délai. Une chose est sûre: ce ne sera pas pour novembre.

Bientôt, ceux qui le souhaitent pourront commander des exemplaires supplémentaires dans la boutique de goodies. Certains nous ont récemment indiqué qu'ils n'avaient pas reçu leur code de souscription par courrier électronique ou qu'ils nous avaient posé des questions sur une contrepartie particulière. Commencez par vérifier votre courrier indésirable ou vérifiez que vous n'avez pas refusé de recevoir des e-mails liés à la campagne. Dans tous les cas, nous avons créé un courrier électronique d'assistance dédié:

magazine-ulule@nextinpact.com

Pour toute question, évitez les commentaires ou réseaux sociaux, utilisez plutôt cette adresse ou la messagerie Ulule. L’une des leçons apprises lors de cette première campagne de financement participatif était-ce que gérer plus de 2 800 personnes pouvait prendre du temps. Le retour centralisé est donc essentiel.

Goodies par Flock!

Enfin, un autre grand projet qui a fait l’objet de nombreuses retards mais qui est aujourd’hui bien avancé: la disponibilité dans la boutique d’une collection de friandises créée en partenariat avec Flock.

Notre designer préféré travaille actuellement sur des planches pour le magazine et sur les derniers dessins de la campagne, en plus de sa chronique hebdomadaire dans nos colonnes. Nous devrions être en mesure de valider les visuels dans les prochaines semaines, dans l’espoir de vous proposer très rapidement les premiers exemplaires.

Ce designer talentueux, qui a rejoint nos rangs il y a près de deux ans, sera visible. Cela lui permettra de drainer des fonds supplémentaires, puisqu’une partie des bénéfices sera bien remboursée.

Next INpact Le dernier souper SD



Source link